Sortie du livre Le parc du Confluent, mémoire d’un Portésien

Le livre Le parc du Confluent, mémoire d’un Portésien est sorti le 4 mai 2017

Je n’avais pas plus d’un mois et demi quand je suis arrivé à Portet avec mes parents. Autant dire que j’y vis depuis toujours, heureux d’être sur la commune qui nous a accueillis, d’y travailler, toujours avec un grand bonheur et beaucoup d’amour. Mon histoire est indissociable de l’histoire de Portet, et la vie de Portet est intimement liée à son confluent, celui de la Garonne et de l’Ariège.

Ainsi commence le récit de Giovanni Moro, dit Jeannot, mémoire vivante du territoire de la rive droite et du parc du Confluent. Aménagé sur les rives du fleuve après plusieurs décennies d’exploitation des sables et graviers pour préserver cette zone d’un grand intérêt écologique, le parc du Confluent est un lieu exceptionnel, d’une grande richesse. En se racontant, Jeannot raconte le parc, son parc, dont il dit : « Il faudrait que chacun entre ici comme invité dans un lieu privilégié. »

Il a été présenté au public au cours d’une rencontre avec Jeannot Moro. Sans cette initiative de la municipalité, sans le récit passionné de Jeannot, qui se serait souvenu, dans quinze ans, dans trente ans, de ce que fut la vie de ces Portésiens séparés du reste du village par un fleuve ? Qui se serait rappelé ces dizaines d’hectares de terre livrés aux sablières et devenus décharge publique avec le temps ? Qui aurait encore pu dire le travail acharné de nettoyage et de comblement pour que la nature reprenne ses droits et qu’aujourd’hui, au moins cinq cents espèces de flore cohabitent sur le parc ?

Le livre est illustré par des clichés des photographes Pierre Chalard et Antoine Thimonnier. Le public peut admirer leurs photos jusqu’au 2 juin dans le cadre de l’exposition Le parc du Confluent, source de vie, au centre d’action culturelle de Portet-sur-Garonne.